Donald Trump tweete et assomme le dossier de candidature marocain pour le mondial 2026

Ce que les Marocains craignaient le plus vient d’avoir lieu. Le président américain Donald Trump s’est lancé hier soir dans la course à l’organisation de la Coupe du Monde 2026 de toutes ses forces. Avec son style habituel, sans détour et ni langue de bois, il a choisi de tweeter, menaçant les pays qui ne voteraient pas pour la candidature conjointe USA-Mexique-Canada de ne plus bénéficier du soutien de Washington au sein des Nations Unies. La menace est très claire dans les propos du président américain, et va certainement peser sur le choix final de plusieurs pays qui ne veulent pas de confrontation diplomatique avec l’ogre américain.

A Rabat, aucune réaction n’a filtré pour le moment, mais ce qui est sûr, c’est que le gouvernement suit de près les répercussions d’un tel tweet. D’autant plus que le Maroc est considéré comme un grand allié des Etats-Unis et qu’il pourrait être lui-même concerné par la menace de Donald Trump. D’après une source française habituée des arcanes de la FIFA, la candidature tripartite souffre réellement devant la candidature marocaine qui engrange beaucoup de sympathie, notamment en Afrique, en Asie et en Europe. « Si le vote a lieu, le Maroc pourrait créer la surprise, et c’est ce qui gêne à la fois le président de la FIFA, qui a promis le mondial 2026 aux Américains, et Trump qui se veut le chantre d’une Amérique triomphante », nous explique cette source française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *