Exclusif. Dégoûté et révolté, Driencourt veut quitter l’Algérie et la France lui cherche un successeur

Xavier Driencourt, l’ambassadeur français à Alger, ne restera pas longtemps en Algérie et les autorités françaises recherchent depuis plusieurs jours un successeur. Selon nos informations, c’est le diplomate français qui désire quitter l’Algérie en raison de la détérioration de ses relations avec les actuels dirigeants algériens notamment au sein de l’institution militaire algérienne. Fin connaisseur de l’Algérie et puissant lobbyiste, Xavier Driencourt éprouve une véritable animosité à l’égard de l’actuel Chef d’Etat-Major de l’Armée algérienne, Ahmed Gaid Salah, dont il pense qu’il va conduire le pays vers la « dérive sécuritaire » en raison de sa « soif du pouvoir ». 

Driencourt a multiplié les mémos diplomatiques à ses responsables hiérarchiques pour leur indiquer que la France ne doit aucunement s’aligner sur les positions de Gaid Salah, le dernier rempart du régime algérien contre le mouvement populaire du 22 février. L’ambassadeur français estime que la gestion autoritaire de la situation actuelle en Algérie peut mener le pays vers l’explosion. 

D’après nos sources, le Quai d’Orsay est à la recherche d’un profil sécuritaire pour remplacer Driencourt car les prévisions françaises s’attendent à des complications politiques dans les semaines, voire mois à venir en Algérie. Par ailleurs, plusieurs voix au sein de l’institution militaire algérienne ont fait savoir qu’elles applaudiraient le départ de Driencourt car le diplomate français est accusé d’avoir entretenu une proximité troublante avec les Bouteflika et leur entourage proche comme les frères Kouninef. Quoi qu’il en soit, le remplacement de Driencourt est un véritable casse-tête pour les autorités françaises. 

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *