Exclusif. Ouyahia et sa poignée de main chaleureuse à Mohammed VI : une piètre opération diplomatique 

C’est plus qu’un geste politique étonnant. C’est toute une opération diplomatique qui cache des arrières pensées dont seul le régime algérien détient les secrets. La poignée de main chaleureuse d’Ahmed Ouyahia au roi du Maroc Mohammed VI n’est guère un geste fortuit. Au contraire, c’est une opération politique très bien calculée et préparée depuis Alger.

« Ahmed Ouyahia  a voulu piéger le monarque marocain en profitant du rituel de la photo de famille des dirigeants africains et européens pour démontrer que l’Algérie n’est aucunement un pays belliqueux et hostile. Le premier ministre algérien avait pour instruction de saluer le roi du Maroc et de le saluer chaleureusement pour laver cette image négative que des lobbies veulent coller à l’Algérie », nous révèle une source diplomatique algérienne à Abidjan.

« A travers ce geste, il est question d’acculer le Maroc dans une position d’apaisement car Mohammed VI n’avait d’autre choix que de répondre favorablement à cette poignée de main chaleureuse filmée par des caméras du monde entier, sous le regard des dirigeants européens et africains », poursuit cette source, qui estime que ce geste entre dans le cadre d’une opération politique préparée au niveau du palais d’El-Mouradia sur instruction du président Abdelaziz Bouteflika qui aime souffler le chaud et le froid sur les relations algéro-marocaines. « Avec cette poignée de main qui a fait le tour du monde, les Marocains ne peuvent pas nier l’attitude amicale de l’Algérie et son attachement au bon voisinage. Deux valeurs sur lesquelles l’Union européenne insiste beaucoup pour résoudre les conflits régionaux en Afrique », souligne autre source, qui estime que le deuxième message de cette poignée de main s’adresse aussi à la France d’Emmanuel Macron. Ahmed Ouyahia a choisi sciemment de saluer Mohammed VI en présence d’Emmanuel Macron, et ce dernier n’a pas bénéficié de la même attention de la part du premier ministre algérien. La raison en est simple, les autorités algériennes ont voulu faire comprendre à leurs homologues français qu’ils n’ont pas besoin de la médiation de la France pour négocier directement avec le Maroc. L’axe Paris-Rabat agace effectivement beaucoup Alger qui ne veut pas de l’implication du lobbying français pour rouvrir les dossiers qui fâchent avec le Maroc.

Au mois de novembre dernier, Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, avait proposé sa médiation lors de son déplacement à Alger. Les pourparlers et échanges avec Abdelkader Messahel n’ont pas abouti car l’Algérie critique encore et toujours la « partialité française » et son « alignement systématique sur les positions du Maroc ». Mais pas certain que Macron ait pu capté le message envoyé par Ouyahia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. DZ Infos 18:10 - décembre 1, 2017

    Une source diplomatique algérienne aurait descendu en flammes son Premier Ministre à un site marocain ? A qui voulez vous faire avaler ça ?

    1. Bencheikh 13:11 - décembre 2, 2017

      Deux pays au monde qui préparent des présidents en Algérie :le Maroc et la france ,Ouyahya est intelligent. Hhhhh

  2. ben ahmed 18:54 - décembre 1, 2017

    ou voulez vous en venir ? rallumer la flamme de la fitna ? prenez le comme vous voulez, ce geste est diplomatique en premier lieu un point barre .

    1. Salemi 08:18 - décembre 2, 2017

      Bravo pour ouyahia pour son salut un Grand diplomate infusion le future président

  3. red 20:25 - décembre 1, 2017

    Monsieur Ouyahia a voulu simplement dire a mongol VI voila nous sommes là a la reunion avec le President de la RASD qui est juste derriere toi et qui te nargue toi et ton mac-ron malgré toutes les gesticulations et les coups bas ! Quelle pantalonnade !! Pour amuser la galerie on fait le clown comme son aieul qui a vendu son pays a l’espagne pr une bicyclette !!!

    1. Mgm 18:46 - décembre 2, 2017

      Mr yaourt ouyahia il a pris une photo avec le roi bravo Mr yaourt merci de ton déplacement et de toucher la 🤚 main du roi

  4. YOUCEF 21:15 - décembre 1, 2017

    Ouyahia…le plus pervers et le plus fourbe des hommes politiques algériens…Ce n’est pas une initiative calculée de Bouteflika, il est hors circuit celui là…Ouyahia prépare déjà la visite de Macron à Alger début décembre…voila la vraie raison !

  5. عبدالله 21:54 - décembre 1, 2017

    الحكام الجزائريون لا يؤتمن فيهم حتى يعيدوا النظر نقدهم الداتي

  6. yassine hassan 23:24 - décembre 1, 2017

    c est un geste pour faire parler de lui et de l algerie qui n a plus aucune strategie en matiere de politique etrangere internationale et africaine.Parler d instructions du President Abdelaziz Bouteflika est est de la propagande inutile .on sait a quoi s attendre sur ce propos et le monde connait tres bien le vrai niveau reel des relations maroco-algeriennes vu que les frontieres terrestres demeurent fermees depuis 1994(fait rare et peut etre unique dans les relations internationales ).

  7. Bachir Ibrahim 00:17 - décembre 2, 2017

    « cette source, qui estime que ce geste entre dans le cadre d’une opération politique préparée au niveau du palais d’El-Mouradia sur instruction du président Abdelaziz Bouteflika qui aime souffler le chaud et le froid sur les relations algéro-marocaines »
    Vraiment rigolo comme discours propagandiste qui tente de présenter Bouteflika comme encore capable de quoi que ce soit !!

  8. salim 00:29 - décembre 2, 2017

    une piètre opération diplomatique?? le titre ne colle pas du tout au contenu, au contraire elle estr éussie comme ooération mais ce site connu pour lecher les babouches de ce roi haschich ne m’étonne pas

  9. YOUCEF 07:26 - décembre 2, 2017

    Pour moi c’est la même poignée de main . Celle de Boutef avec le chef du gouvernement israélien au Maroc.Question d’hostilite.

  10. must. Arourou 12:43 - décembre 2, 2017

    On a trop parle de cette poignee chaleureuse du 1er minitre algerien ac le roi du maroc,tandisque les protocoles, la philosophie diplomatique en est une necessite pragramatique..l’algerie d’ailleurs est connue ac ses coups sous la table contre le maroc et ne cesse de le poignarder soit discretement ou a visage maquille..certes,la diplomatie algerienne hypocrite n’est que camelion qui souffle le chaud et le froid en plein comportement ac le maroc..

  11. Mekdahi 14:37 - décembre 2, 2017

    c’est un bon geste de la part du premier ministre algérien Ahmed Ouyahia car Mohammed VI n’avait d’autre choix que de répondre favorablement à cette poignée de main chaleureuse en tant que algérien je les félicitent et je leur dirais merci

  12. Aboutahir 17:32 - décembre 2, 2017

    Non c’est faux
    Ce n’est nullement préoaré
    C’est une pratique longtemps suivie aussi bien par les algériens que par les marocains. A tous les niveaux les algériens et les marocains se saluent chaleureusement dans toutes les rencontres internationales et régionales. On ne peut pas voir un diplomate iu un haut responsable marocain ou algerien éviter l’autre ou lui marquer son indifférence sauf dans des cas très rares où les diplomates ou représentants n’ont oas d’expériences. Le mot d’ordre est très souvent le salut chaleureux. Au niveau des ambassades à l’etranger on est même “intime” et très chaleureux tout en se gardant de suivre les instructions que chacun reçoit de sa capitale. C’est un jeu très subtile. De “ l’hypocrisie fraternelle” peut être. De l’envie d’être ensemble sorti d’un subconscient plein d’amour et d’animosité.
    Reflexion d’un ancien diplomate marocain qui a vecu beaucoup d’histoires contradictoires avec nos frères diplomates algériens de différents niveaux de résponsabilité, de simple secretaire des affaires etrangères au Ministre et chef d’Etat. Tous les mêmes gestes d’amitié et de confrontation mitigé avec un resoect mutuel très subtile et des confrontations diplomatiques sans merci.

  13. Yacine 17:53 - décembre 2, 2017

    « Pas certain que Macron ait capté le message d’Ouyahia  » ? Ou vous prenez le président français pour un con , ou vous vous prenez vos lecteurs pour des cancres !

  14. Zzin 18:25 - décembre 2, 2017

    Poignée de main n’ouvre pas les frontières, ne libèrent pas les otages marocains à tindouf, ne rend pas aux marocains exclus de force de l’Algérie leur droit et la liste est longue .
    N’efface pas le regard haineux lors du sommet africain et ne courage pas l’altitude envers leur comme il n’explique pas pourquoi Cheguie n’a pas salue lors de ce sommet le roi qui a été accueilli en héro (c’est vrai que la salle n’est pas un souk et ça tout le monde le sait mais la politesse est une diplomatie)
    Les ministres algériens frappent dans tous les sens pour marquer des points =peut être veut corriger ce que Mash a polluer
    Donc le geste ce geste c’est simplement pour corriger le geste lors de la réunion d’Adis Abiba et les marocains ne font plus confiance aux responsables algériens mais respectent et estiment le peuple algérien frère.
    Nous sommes des voisins et frères depuis toujours et malgré les hostiles au Maroc

    1. Nour 01:47 - décembre 3, 2017

      J en ai. marre de l’hypocrisie algerienne on est freres mais on veut diviser votre pays on n en veut pas de cette amitie notre Roi on l aime jaloux sans histoires c est toujours la faute de l autre soit le maroc ou la france

  15. Djamali 20:41 - décembre 2, 2017

    Expliquez moi ce visage bouffi du roi a qui je souhaite quand meme un prompt retablissement

    1. Lili 01:46 - décembre 6, 2017

      Nous souhaitons également un prompt rétablissement au président Bouteflika, bien qu’il ait disparu des radars.

  16. Salma 22:44 - décembre 2, 2017

    C’est un geste très normal. Pourquoi vouloir en faire une prouesse diplomatique. Les poignées de main entre les voisins ne peuvent être que très chaleureuses même s’il y a des différends de temps en temps. Mais la lecture de cette chaleur pourrait consister pour l’Algérie, à insinuer par là qu’elle n’est pour rien dans le dossier du Sahara occidental et donc, dès lors, elle doit toujours garder un comportement diplomatique équilibré. Et si le Maroc ne peut pas digérer cette position algérienne, c’est son problème. En gros, Ouyahia agit comme s’il n’y avait absolument rien entre les deux pays voisins.

  17. Rafik 01:46 - décembre 3, 2017

    Un dossier de moin au protocole d’accord sur les bons voisinages, afin d’éviter à la France de plaider les sur les relations entre le Maroc et l’Algérie.de la ruse simplement.

  18. Ghazzali 06:34 - décembre 3, 2017

    Le gouvernement algérien est habitué à corriger ses erreurs en commettant d’autres. Ouyahya n’était pas obligé de se montrer sympathique alors que son collegue abdelkader Msahel à insulté, il y a un mois, le Maroc d’une manière méchante et gratuite. le maghreb doit régler ses problèmes à l’extérieur de la diplomatie française, européenne ou autres.

    1. DZ Infos 22:08 - décembre 5, 2017

      Messahel n’a proféré aucune insulte, aucun mot injurieux, il a juste dit des faits. Et ce n’est pas une accusation gratuite, c’est la réalité: la drogue c’est l’essence même du maroc et cette réalité les Algériens peuvent vous la fourrer sous le nez par centaines de tonnes saisies aux frontières. Pareil pour les Espagnols, les Belges, les Néerlandais bref le monde entier.
      Comment osez vous offusquer que l’on dise que le maroc est le premier producteur mondial de haschich ?
      Quant à la méchanceté je vous renvoie aux dizaines de sites de propagande marocains braqués jour et nuit sur l’Algérie. En retour je vous invite à faire le tour de la presse algérienne et de faire la comparaison. Mais vous risquez de chercher longtemps du côté algérien parce qu’en fait il n’y a rien à trouver. La presse algérienne ne parle pas de vous, sauf évènement majeur.

  19. killal 08:18 - décembre 3, 2017

    c’est une grande sagesse diplomatique

  20. benkhobza 21:24 - décembre 5, 2017

    Apprenez déjà à ne pas faire une faute d’orthographe à chaque ligne avant de faire de la politique de science fiction