Avec Hammouchi, la police marocaine passe en mode séduction

Sollicitée de partout, la police marocaine séduit de plus en plus aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’international. Salué par plusieurs pays partenaires du Maroc pour son rôle joué dans la lutte contre le terrorisme, Abdellatif Hammouchi, patron de la DGSN et de la DGST, a su, en à peine deux ans, donner un nouveau souffle à la police marocaine qui souffrait d’un grand déficit d’image, et de gros soucis de gestion en interne. En grand professionnel de la sécurité, il a réussi à redonner confiance à ses troupes et rehausser l’image d’une maison que la presse n’hésitait jamais à brocarder. Pour preuve, l’engouement qu’a connu le concours d’accès aux différents cycles de police organisé le 24 septembre dernier. Près de 150 000 candidats se sont présentés dans les centres d’examen, une première, et le témoignage de l’attrait que représente aujourd’hui une carrière au sein de la police auprès de beaucoup de jeunes marocains. Hammouchi peut non seulement se féliciter d’avoir changé la police, et d’avoir changé la perception que les marocains en ont.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *