Remaniement: Khalid Naciri remplace Nabil Benabdallah, écarté des négociations

Ecarté des négociations autour du remaniement ministériel suite au limogeage de trois ministres et d’un secrétaire d’Etat par le roi, Nabil Benabdallah est furieux contre Saâdeddine El Othmani et Khalid Naciri, devenu l’interlocuteur privilégié du chef du gouvernement. Et le secrétaire général du PPS n’est pas au bout de ses peines. Limogé sans ménagement de son poste de ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, il a été purement et simplement snobé par le premier ministre qui a préféré prendre contact directement avec Khalid Naciri afin d’évoquer l’avenir du parti au sein du gouvernement. Si Saâdeddine El Othmani a bien téléphoné à Nabil Benabdallah, les négociations autour du remaniement se déroulent désormais avec l’ancien ministre de la Communication, Khalid Naciri. Ce qui a mis le patron du PPS hors de lui, le poussant à demander à Moulay Ismaïl Alaoui, le chef de la présidence du parti, de « hausser » le ton contre la décision de limogeage prise par le roi. Selon un membre du bureau politique du PPS, l’ancien ministre de l’Habitat est en train de prendre le parti en otage parce qu’il n’a pas su gérer ses relations avec le Palais. « La majorité des membres du comité central sont pour la continuité dans la ligne politique actuelle et estiment que rien n’a changé. Le roi est mécontent de Nabil Benabdallah et non du PPS », nous explique une source au sein du parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *