Maroc: après le séisme des limogeages, El Othmani nommera des ministres par intérim

Mohammed VI a limogé quatre ministres le 24 octobre. Le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, prépare un décret pour confier les départements désormais vacants à d’autres ministres pour les gérer par intérim.Selon plusieurs sources proches du premier ministre, ses services planchent sur l’élaboration d’un décret pour charger des membres de l’exécutif d’assurer l’intérim de leurs collègues débarqués, à savoir Mohamed Hassad à l’Education nationale, Nabil Benabdallah à l’Habitat, Lhoussaine Louardi à la Santé et Larbi Bencheikh à la Formation professionnelle.
Une mesure déjà décidée en octobre 2016 à la suite d’un Dahir remerciant douze ministres qui avaient remporté les élections (le cumul entre les fonctions de ministre et de député étant interdit par la Constitution), Abdelilah Benkirane avait signé un décret désignant des ministres par intérim.
Le limogeage des quatre ministres devra être officialisé par Dahir publié au Bulletin officiel. Idem pour Ali Fassi Fihri débarqué de l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE), le Directeur général de cet office étant nommé en Conseil des ministres présidé le roi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *