Maroc. Les « brigades électroniques » du PJD reprennent leur guerre contre Akhannouch

Les « milices électroniques » du PJD, ces milliers d’usagers des réseaux sociaux affiliés au parti islamiste, reprennent du service. Ils s’attaquent à nouveau à leur cible de prédilection, à savoir le président du RNI et ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch. Depuis deux jours, une large campagne est orchestrée sur les réseaux, Facebook essentiellement, pour le boycott des produits Afriquia (groupe Akwa, propriété de Akhannouch), de la Centrale laitière et de l’eau en bouteille Sidi Ali du groupe Holmarcom de Miriem Bensaleh Chaqroun.

Derrière un souci affiché de défendre le pouvoir d’achat des Marocains, se cache une « sale guerre » politique menée contre Aziz Akhannouch en premier lieu. « Ceux qui mènent cette nouvelle campagne sont les mêmes que ceux qui défendaient un troisième mandat pour Benkirane », explique un bon connaisseur des réseaux sociaux au Maroc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. zozo 10:11 - avril 24, 2018

    Qui c est ce con de journaliste qui a rédige cet article ? N importe quoi.le coursier d akhanouch t attends a la porte de chez toi pour ton bakchich c sur

  2. Fuck u all ! 12:30 - avril 24, 2018

    « Ceux qui mènent cette nouvelle campagne sont les mêmes que ceux qui défendaient un troisième mandat pour Benkirane », explique un connaisseur des réseaux sociaux au Maroc.
    Wow ! Quel connaisseur !

  3. hassane 13:23 - avril 24, 2018

    pourquoi minimiser le rôle du fier peuple MAROCAIN qui en a marre de toute sorte de voracité de ces charognard(e)s qui s’enrichissent illicitement sur le dos du maigre pouvoir d’achat des citoyen(ne)s,le peuple MAROCAIN n’est pas un peuple d’assisté(e)s pour attendre tel ou untel pour le pousser à crier son raz le bol,le peuple MAROCAIN est conscient de ses devoirs et il n’oublie pas ses droits,le peuple MAROCAIN est aussi conscient de cette presse,merdia,journaleux et scribouillards qui vivotent avec les publicités de leurs maîtres qui illégalement appauvrissent tout le peuple MAROCAIN

  4. Neoflipe 14:33 - avril 24, 2018

    Foutage de gueule: Vous êtes de la presse corrompue ni plus ni moins… La guerre est économique et elle est loin d’être politique… Akhanouch est un grand voleur et un jour paiera tout ce qu’il a volé.

    Un citoyen Franco-Marocain…

  5. Amine 20:39 - avril 24, 2018

    Absolument pas!! Chui citoyen marocain non affilié politiquement et je participe à cette initiative..

  6. Samira 20:01 - avril 28, 2018

    Du n importe quoi.je ne suis pas affilie a aucun parti politique mais on a marre de ces milliardaires politiciens basta

  7. frap 13:58 - mai 4, 2018

    Mohamed Foulahi, vous êtes journaliste ou c’est une blague?
    quel est cet article de bas niveau, sans information,
    Quitte à faire un peu de communication de crise, vous auriez pu mieux vous y prendre.

    Article sans interêt, aucun.

    Bravo Maghreb Intelligence. Le mot Intelligence est je crois trop lourd pour vous.
    C’est le 1er article que je lis de ce site, le moins que l’on puisse dire est que c’est du journalisme d’école primmaire, voir maternelle.
    Décevant.

  8. Younes 20:00 - mai 18, 2018

    Dire que Akhnouch est ciblé est peut être vrai, en accuser directement le pjd est et trop facile. je ne défends point le pjd mais l’enjeu dépasse cette approximation.