Maroc : Quand Nasser Bourita malmène la langue française et les procédures administratives

Les déboires de la diplomatie marocaine sous l’égide de Nasser Bourita ne seraient que la partie visible de l’iceberg. Le site Barlamane.com vient en effet de publier un document administratif qui en dit long sur le délitement progressif des services administratifs du ministère des Affaires étrangères. Une correspondance envoyée par la division des ressources humaines dudit ministère recèle plusieurs fautes de français, et rédigée en un style administratif pour le moins peu orthodoxe.

De sources diplomatiques à Rabat, ce n’est pas la première fois que « l’outil bureaucratique » du ministère des Affaires étrangères se révèle d’un niveau médiocre.  La déliquescence des services de ce département stratégique se fait de plus en plus sentir. « Nous sentons l’absence d’un véritable patron au sein du ministère », assure à Maghreb Intelligence un des hauts cadres de la diplomatie marocaine, qui ajoute que dans un ministère où les mots sont pesés, sous-pesés et revêtent une importance capitale, il est « navrant que le niveau des correspondances administratives » soit d’une telle indigence. « Imaginez alors comment sont instruits les dossiers importants de la diplomatie marocaine. C’est une véritable catastrophe », s’insurge un ancien ambassadeur, aujourd’hui à la retraite.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Fahd 15:59 - mai 24, 2018

    Mêlez vous de ce qui vous regarde. En tant que marocains nous sommes de notre MAE qui maîtrise l’art de dire les quatre vérités aux faces des ennemis de notre intégrité territoriale et sans langue de bois. Peu importe les formes si le fond y est. Et même les formes vous n’avez rien à reprocher à notre MAE. Les résultats qu’enrgistre le Département dont il a charge sont là pour juger de son efficacité.

    1. chaoui04 18:26 - mai 25, 2018

      fahd:hahaha la diplomatie du fiasco par le mensonge et la lâcheté.

  2. DZ Infos 21:25 - mai 24, 2018

    Ah et bien on comprend maintenant pourquoi la diplomatie marocaine s’enfonce dans le bac à sable. Car le ton de la diplomatie n’est pas celui d’un chiffonnier. Vous rendez-vous compte qu’avec ce diplomate amateur le maroc est la risée des chancelleries étrangères ?

  3. Nord africain 22:09 - mai 24, 2018

    Entierement d’accord avec fahd sur un point bourita peut faire un duo avec messahel pour vendre du poisson a la criée.

  4. brahma 16:26 - mai 25, 2018

    Ses services sont a son image,puisque lui même caracole en queue de peloton des diplomaties les plus distingués.

  5. hassane 17:34 - mai 25, 2018

    que vient faire Mr Nasser Bourita dans cet affaire de correspondance mal rédigée par la division des ressources humaines?les succès diplomatiques de Mr Bourita font des haineux et de jaloux

  6. abdou 01:14 - mai 26, 2018

    Le personnelle de ce ministère est majoritairement pistonné apparemment