Maroc : Quand Nasser Bourita malmène la langue française et les procédures administratives

Les déboires de la diplomatie marocaine sous l’égide de Nasser Bourita ne seraient que la partie visible de l’iceberg. Le site Barlamane.com vient en effet de publier un document administratif qui en dit long sur le délitement progressif des services administratifs du ministère des Affaires étrangères. Une correspondance envoyée par la division des ressources humaines dudit ministère recèle plusieurs fautes de français, et rédigée en un style administratif pour le moins peu orthodoxe.

De sources diplomatiques à Rabat, ce n’est pas la première fois que « l’outil bureaucratique » du ministère des Affaires étrangères se révèle d’un niveau médiocre.  La déliquescence des services de ce département stratégique se fait de plus en plus sentir. « Nous sentons l’absence d’un véritable patron au sein du ministère », assure à Maghreb Intelligence un des hauts cadres de la diplomatie marocaine, qui ajoute que dans un ministère où les mots sont pesés, sous-pesés et revêtent une importance capitale, il est « navrant que le niveau des correspondances administratives » soit d’une telle indigence. « Imaginez alors comment sont instruits les dossiers importants de la diplomatie marocaine. C’est une véritable catastrophe », s’insurge un ancien ambassadeur, aujourd’hui à la retraite.

 

 

 

 

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *