Maroc : un mort dans des affrontements entre étudiants sahraouis et amazighs à l’université d’Agadir

Début sanglant du mois de ramadan à l’université Ibn Zohr à Agadir. Des affrontements ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi entre des étudiants sahraouis et des étudiants amazighs affiliés au MCA (Mouvement culturel amazigh). Selon des sources sécuritaires, ces affrontements ont fait un mort, un étudiant originaire du Sahara. Nos sources parlent aussi de plusieurs blessés dans les deux camps alors que d’imposants renforts policiers ont été dépêchés sur place.

L’université d’Agadir, comme celle de Marrakech, est souvent le théâtre de violents affrontements entre les deux camps et pour diverses raisons liées aux positionnements des uns et des autres dans ces deux campus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Lahoiri houcine 20:50 - mai 19, 2018

    C’EST GRAVE CE QUI SE PASSE DANS LES UNIVESITÉS DU SUD ,ET SOUVENT EN POINTE DU DOIG LES SAHRAOUI QUI ONT DES TENDANCES SEPARATISTE SONT LES PROVOCATEURS DE CES AGITATIONS.

    1. pierre 17:36 - mai 23, 2018

      Séparateurs?Ils veulent etre indépendant dans leur pays .Pourquoi les coloniser pour créer des problèmes avec les tamazights.Drole de malice chez les mokokos. Mais à la fin ils se retrouvent perdants et heureux comme des cocus.N’est pas babouche pleine de …. et ben….khakha?Hahahahihihi

  2. MUSTAPHA 13:32 - mai 23, 2018

    l antagonisme entre etudiants sahraouis et non sahraouis du sud proviendrait du fait que les sahraouis beneficieraient de privileges et d avantages au detriment de leurs homologues amazighs.dans ce cas un traitement equitable eviterait surement ces heurts

  3. DZ Infos 21:35 - mai 24, 2018

    Des couteaux, des sabres ! C’est comme ça que vous traitez les Sahraouis qui vous ont fait allégeance ? Car s’ils sont chez vous et pas à Tindouf, c’est qu’ils se croient marocains et sans idées séparatistes. En plus, ce crime anti sahraoui n’est pas le premier.