Maroc/Où est passé «l’ami du roi» ?

En tête d’affiche depuis bientôt trois ans et sa sortie fracassante du gouvernement, Fouad Ali Al Himma avait habitué les Marocains à occuper l’espace médiatique.

Depuis quelques semaines, aucune trace du député des Rehamnas, ni dans les journaux du Royaume ni au sein des activités de son parti, le PAM. Cette étrange disparition a suscité nombre d’interrogations de la part des observateurs et des militants de son parti d’autant plus que le landerneau politique s’est habitué aux sorties médiatiques du député.  Alors que certains politiciens mettaient cette disparition sur le compte d’un «redéploiement stratégique» de l’un des hommes forts du Royaume, d’autres invoquent un « repos du guerrier » mérité avant que l’homme ne reprenne ses activités politiques. Cependant, des sources généralement bien informées balaient d’un revers de la main les deux suppositions. « Si Fouad »-comme aiment l’appeler les militants du PAM- aurait été chargé par Mohammed VI de traiter certains dossiers « épineux » sur lesquels l’ancien ministre délégué à l’Intérieur plancherait studieusement. Fouad Ali El Himma, qui jouit de la confiance du roi Mohammed VI a accumulé une expérience considérable lors de son passage au cabinet du prince héritier et au ministère de l’Intérieur. L’éclipse de Fouad Ali El Himma ne serait que conjoncturelle, le temps de terminer les dossiers qui lui ont été confiés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *