Melilla veut annexer les îles Jafarines

C’est un coup de tonnerre qui vient d’éclater dans le ciel de la ville de Melilla. Le PPL, au pouvoir dans la ville vient de présenter une proposition législative pour inclure les îles Jafarines, le rocher d’Al Hoceima et le rocher de Vélez de la Gommeuse dans la ville autonome réclamée par le royaume du Maroc. L’initiative parlementaire qui a été présentée devant l’assemblée de la ville risque de mécontenter encore plus le royaume chérifien. En effet, ces îles et rochers enclavés dans le Maroc n’appartiennent à aucune communauté espagnole. En outre, ils ne sont pas habités et ne présentent qu’un intérêt militaire marginal. « Ce sont là des vestiges du colonialisme et la preuve que certains dirigeants espagnols regardent le monde actuellement avec les yeux des années trente », avoue un leader politique andalou. Dans la première mouture des statuts d’autonomie des villes de Ceuta et Melilla, ces territoires étaient répartis entre les deux villes. Cela dit, le statut final adopté avait omis de les incorporer aux deux villes. Preuve de la mauvaise foi du PPL, son porte-parole insiste pour que les îles Jafarines, même si elles sont incorporées à Melilla restent sous la juridiction militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *