Mohammed VI plus tôt que prévu en Indonésie pour une visite d’Etat

Après sa visite dans les pays du Golfe et sa prochaine participation au sommet entre l’Union africaine et l’Union européenne prévu les 29 et 30 novembre prochain à Abidjan, Mohammed VI devrait se rendre en Indonésie pour participer le 9 décembre au Forum de la démocratie à Bali (Bali forum democracy).

Selon nos sources, le souverain alaouite pourrait se rendre à Jakarta, la capitale indonésienne, bien avant cette date pour une visite d’Etat dans le pays le plus peuplé du monde musulman et ses quelque 265 millions d’habitants. L’Indonésie connaît actuellement des taux de croissance dynamiques. En 2016, la croissance a été estimée à 5 %, alors que le taux de chômage est parmi les plus bas de la région, aux alentours de 5,9% de la population active.

Les deux capitales s’activent actuellement pour la réussite de cette visite, la première d’un monarque marocain au pays de Sukarno.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kakou 21:03 - novembre 22, 2017

    Ce roitelet haï et ignore son peuple…il vit dans son pays moins de 2mois par an…Au moment où la misère,le chômage,les dettes et les fléaux sociaux(prostitution,vols,crimes,accidents,santé et éducation dans un état lamentable…)battent leurs plein,m6 trouve le moment pour faire des affaires sur le dos de ses pauvres sujets,maltraités,apeurés et torturés…

    1. Moudzine 14:56 - novembre 23, 2017

      Espèce de c,,,,vous êtes à côté. qui que vous soyez crever de jalousie. Allez voire du côté de ceux que vous idolatrez et ouvrez bien les yeux et les oreilles en surveillant votre q.. pour ne pas subir de fel.. vous allez être étonné de l étendue des insuffisances que vous enumerez avec une volonté profonde de nuire à notre Roi et à notre pays.Pour votre gouverne plus vous « aboyez » mieux c est pour nous.Car en campagne marocaine seules les familles aisées et disposant de restes de nourriture ont des chiens ou attirent les chiens affamés des voisins.