Quiproquo à l’ambassade mauritanienne de Rabat

Une délégation des ONG des droits de l’homme marocaines qui s’est rendue mardi 14 décembre en Mauritanie pour rencontrer Mustapha Selma Ould Sidi Mouloud, a eu quelques problèmes avec l’ambassade mauritanienne à Rabat.Au départ, Amina Bouayach, présidente de l’OMDH, Khadija Merouazi et Abdeslam Boutayeb en compagnie de quatre autres personnes avaient demandé des visas pour voyager en Mauritanie. Ce qui leur fut accordé sans problème. Une fois les passeports récupérés, un fonctionnaire de l’ambassade mauritanienne appelle alors les 7 titulaires des visas pour qu’ils rendent leurs passeports à l’ambassade. D’après le fonctionnaire mauritanien, l’ambassade devait vérifier les numéros de série des visas. Quand la délégation voulut reprendre les passeports, elle fut étonnée de l’absence des visas. Commence alors une course contre la montre. Des contacts sont noués avec les autorités à Nouakchott. L’entourage du président mauritanien est sollicité. Les coups de fil entre Rabat et la capitale mauritanienne se multiplient et la crise se résout quelques jours après par un retour à la normale. Les 7 membres de la délégation marocaine ont pu en fin de compte obtenir leurs visas et s’envoler vers Nouakchott pour rencontrer Ould Sidi Mouloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *