Pourquoi la restructuration  des Forces auxiliaires ne fait pas que des heureux

Des dizaines de hauts gradés des Forces auxiliaires s’interrogent après l’adoption d’une nouvelle organisation de ce corps de sécurité fort de quelque 50.000 hommes, lors du Conseil des ministres du 22 janvier. Selon nos sources, cette réorganisation va réduire le nombre de directions, au niveau des deux inspections (Nord et Sud) de onze à trois seulement, au travers du regroupement de plusieurs directions en une seule. Plusieurs officiers des Forces auxiliaires vont devoir ainsi quitter leurs bureaux feutrés pour le terrain dans divers commandements à travers le pays.

Notons que cette nouvelle organisation, accompagnée d’un nouveau statut de base, va bénéficier essentiellement aux hommes de troupe et ce à travers des augmentations de salaires et de nouvelles prestations sociales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *