Snobé par le président Ghazouani, Mohamed Ould Abdelaziz continue de bouder la Mauritanie

C’est la dernière lubie du président mauritanien sortant. Mohamed Ould Abdelaziz a décidé de s’installer en Angleterre pour apprendre l’anglais. Un choix bizarre pour l’ancien président qui aurait pu bénéficier d’un ou de plusieurs professeurs à domicile à Nouakchott. Selon un ancien ministre mauritanien qui a longtemps fréquenté Aziz, il ne s’agit nullement d’un subit coup de cœur pour la langue de Shakespeare, mais le président sortant ne supporte pas de se retrouver en Mauritanie sans jouir de privilèges présidentiels. « Aziz ne peut pas vivre dans l’ombre de Ghazouani dont il a toujours été le chef. Il a goûté aux lumières et l’anonymat lui est aujourd’hui insupportable », explique notre source.
En tout cas, depuis l’arrivée de Ghazouani au palais présidentiel, Mohamed Ould Abdelaziz a été tour à tour en vacances en Turquie, en France et en Espagne. S’il décide d’habiter à Londres, il risque d’y croiser son irréductible ennemi, Mohamed Bouamatou, qui dispose dans la capitale britannique d’un pied à terre où il se rend souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Moctar Diop 16:39 - octobre 12, 2019

    Mr Aziz et Mr Ghazouani n’ont rien dit .C’est comme si on cherchait à les faire réagir