Covid-19. Le Maroc en colère contre Israël et les Emirats Arabes Unis

Nouvelle crise entre les Emirats Arabes unis et le Maroc. Mais cette fois, Israël s’invite dans la partie en ces moments de pandémie du coronavirus. Rabat n’a pas apprécié qu’Israël et les Emirats coordonnent à son insu pour un rapatriement de leurs ressortissants bloqués au Maroc. Selon un deal passé entre les deux pays, les Emirats devaient rapatrier quelques-uns de ses ressortissants bloqués au Maroc à bord d’un vol spécial.

Mais, sans avertir les autorités marocaines, les émiratis avaient promis de rapatrier à bord du même vol des ressortissants de l’Etat hébreu.Chose qui n’a pas été appréciée par le Maroc qui a opposé son veto à cette opération. Du coup, expliquent des sources israéliennes, des dizaines de citoyens israéliens n’ont pas pu quitter le Maroc où ils séjournaient notamment lors des fêtes des pâques juives.

Rappelons que la compagnie aérienne israélienne El Al n’est pas autorisée à desservir le Maroc, malgré plusieurs tentatives d’ouvrir des liaisons Tel-Aviv-Casablanca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.