En plein conflit, le ministre marocain de l’Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui valide les diplômes russes et ukrainiens

Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, valide, et à la pelle, les diplômes obtenus par les étudiants marocains dans diverses écoles et universités russes et ukrainiennes. Selon nos sources, l’essentiel des diplômes validés par le département (équivalence avec les diplômes marocains) a été délivré par des facultés de médecine et de médecine dentaire russes et ukrainiennes entre 2017 et 2019.

Une fuite en avant pour le ministre Miraoui qui n’arrive toujours pas à résoudre les problèmes de quelque 8.000 étudiants marocains revenus d’Ukraine?

Tout porte à le croire que ni Miraoui, ni tout le gouvernement Akhannouch ne savent encore quoi faire pour ces étudiants à la fin de l’année universitaire. Dans un premier temps, le gouvernement avait annoncé la mise en place d’une plateforme de recensement de ces étudiants pour trouver une solution au cas par cas. Et puis plus rien, indiquent plusieurs étudiants interrogés par Maghreb-Intelligence.

Certains continuent à suivre des cours à distance, mais les choses sont compliquées pour celles et ceux qui doivent être présents en cours de médecine.

Et tous attendent un miracle, soit la fin de la guerre en Ukraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.