Exclusif. Karim Tabou, Larbi Zitout, Djaballah : le général Toufik a commencé ses contacts avec des personnalités politiques

S’il sort dans les rues, personne ne va presque le reconnaître. Son nom est, certes, une légende, mais son visage demeure une énigme. Le général Toufik a quitté le pouvoir en 2015. Mais aujourd’hui, il risque fort de le retrouver dans les semaines à venir au regard de ce que traverse l’Algérie en raison de ce soulèvement populaire qui ébranle toute l’Algérie. L’homme qui tirait les ficelles du régime algérien depuis plus de 25 ans, de 1990 jusqu’à 2015, est celui qui pourrait sauver partiellement ce système contesté vigoureusement par la rue. C’est du moins ce que promettent ses partisans et émissaires qui sont dépêchés régulièrement pour rencontrer des personnalités politiques algériennes dans le but de leur proposer une feuille de route, des alliances en prévision de bâtir l’Algérie de demain, celle qui verra le jour après le départ de Bouteflika.

Parmi les personnalités approchées par les réseaux du général Toufik, nous retrouvons Karim Tabou, l’ancien responsable du FFS, un jeune tribun qui fait le buzz en ce moment en Algérie depuis le début du mouvement populaire. Le général Toufik voit en lui l’un des acteurs de la future transition qui doit se mettre rapidement en place. Mais le lobby du général Toufik ratisse large et s’étend jusqu’à l’étranger où il a tenté d’approcher Larbi Zitout, le fameux leader islamiste du mouvement Rachad, un opposant en exil qui suscite un engouement populaire sur Internet en raison de ses pamphlets populistes. Le général Toufik, assurent nos sources, voudrait bien le récupérer et l’inclure dans une feuille de route nationale pour concevoir l’Algérie post-Bouteflika. Le principal émissaire de l’ex-patron du DRS s’appelle Abdellah Djaballah, le vieux leader islamiste et ses compagnons travaillent régulièrement pour appliquer les conseils et agendas du vieux général algérien qui est en train de jouer un rôle stratégique dans le développement de cet immense mouvement populaire contre le régime de Bouteflika.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mehami 09:37 - mars 24, 2019

    J’ai peur que le but principal du soulèvement populaire ne verra pas le jour😞

  2. Mazari 10:23 - mars 24, 2019

    Autant la probabilité d’une collusion entre Toufik et les deux populistes que sont Djaballah et Zitout est plausible, autant la piste de Tabou est un grave leurre dont le but est de porter l’estocade au mouvement citoyen en le privant d’un démocrate sincère et avisé.

    1. Salim Madani 13:22 - mars 26, 2019

      Zitout est un opposant, un vrai depuis très longtemps. Qu’on aime ses idées ou pas.
      Mazari, là c’est toi qui fait le jeu de Toufik et consorts

    2. Aek 16:28 - mars 31, 2019

      A bon c un ange tabou il a lâcher son parti….il lâchera ses idées pour le pouvoir .2 poids 2 mesures

  3. Hupouyo 18:22 - mars 24, 2019

    Hadi ghir foutha

  4. omar abdelmalek 21:02 - mars 24, 2019

    l »espoir est permit et le cerveau de l’ALGERIEN est vierge donc il donnera pas son temps il veut construire l’ avenir avec les hommes comme TOUFIK..une vision pour construire uniquement construire;;

  5. Azadian 15:44 - mars 25, 2019

    Encore des vieux, toujours des vieux rien que des vieux et de surcroît islamistes non nous ne voulons plus de barbouzes mais une Algérie libre, republicaine et démocratique, les vieux au placard

  6. Mourad 19:40 - mars 25, 2019

    c’est désormais évident pour l’Algérien que suis-je ,votre site électronique maghreb-intelligence.com est une salle opérationnelle des services marocains et français pour faire avorter la révolte du peuple Algérien ,et ce,par peur de contagion et pas seulement…

  7. koko 21:14 - mars 25, 2019

    Ce vieux merdeux doit avant tout rendre compte au peuple de tous ses complots sataniques ourdis contre des populations entières, ensuite penser à bâtir l’Algérie de demain…….Il incarne le coté obscure du systeme

  8. Hamza LASSOUANI 06:30 - mars 26, 2019

    Votre site n’est pas ma tasse de thé mais tout ce qui met Karim Tabbou et les islamistes dans les égouts de la politique me va.

  9. Salim Madani 13:18 - mars 26, 2019

    Ridicule, on essaye de salir tous les vrais opposants en les associant à un personnage aussi sombre que ce Toufik. De la pure propagande du régime.

  10. Salim Madani 13:23 - mars 26, 2019

    Modérateur pourquoi tu censures mes messages?

  11. Salim Madani 13:29 - mars 26, 2019

    Tabou, Zitout, Bouchachi sont la bete noire de ce régime, tous clans inclus (Toufik, Boutef et sa clique, Gaid etc). Des gens propres intégres, quelque soit leur appartenance politique. Ils sont le symbole d’une démocratie réelle, équilibrée et constructives, des gens sages qui savent où passe la limite de l’intérêt national.

  12. Salim Madani 13:33 - mars 26, 2019

    Régle: dès que vous voyez un salissage dans ces médias douteux, ça vous donne une preuve que la personne a plus de chances d’être propre.. même Djaballah y passe, je ne suis pas d’accord avec son approche mais je ne dirai jamais qu’il est corrompu et de connivence avec des diables, c’est ridicule..

  13. Salim Madani 13:39 - mars 26, 2019

    Le peuple doit savoir que même si ces personnes discuteront avec les tenants du régime (ce que je doute fortement, ils sont intelligents), ils le feront pour expliquer à cette issaba que leur temps est fini, ça ne sera pas pour faire des compromis sur le dos du peuple…si la 2e république sera un leurre, le peuple redescendra tout de suite demander une 3eme. Fini l’istihmar. Les médias, arrêtez vos campagnes odieuses, l’histoire vous jugera, les hommes aussi. Tout est archivé…

  14. Salim Madani 13:46 - mars 26, 2019

    Algériens patriotes et soucieux de l’avenir de leurs enfants: khawa khawa, ils essayent de nous diviser pour nous achever, c’est une question existentielle, n’écoutez que la voix de l’union et l’unité, quelque soient nos différences. Ce régime à des sbires dans toutes les régions (kabyles, arabes, chaouis…) mais ils ne se disputent jamais pour ces questions, au contraire ils se sont bien entendus pour nous dépouiller, nous esclavager et léguer cela à leurs enfants qui vont faire de même avec les nôtres.
    C’est tellement évident!! prouvez leurs que vous êtes plus intelligents et éveillés que ces mercenaires.

  15. Salim Madani 13:52 - mars 26, 2019

    Toufik n’a jamais quitté le pouvoir, première grosse couleuvre qu’on veut nous faire gober.. la suite c’est du n’importe quoi

  16. Salim Madani 13:55 - mars 26, 2019

    Ayez le courage de publier mes avis. Ils ne sont ni violents ni irrespectueux. Ethique et déontologie, ça vous dit quelque chose?

  17. Salim Madani 17:15 - mars 26, 2019

    Ok mes commentaires n’ont pas passé, ça confirme ce que je pensais de votre chiffon

    1. Salim Madani 18:10 - mars 26, 2019

      Je retire le qualificatif, mais il reste que la manipulation est là.

  18. Alilamat 20:11 - mars 26, 2019

    Le titre de votre journal se termine par intelligence. Vous voulez discréditer ces personnes. Votre article n’est pas signé. Fack news.

  19. Garcore 16:08 - mars 30, 2019

    Pourquoi ce misérable Toufik initiateur de La devenue noir ne va t il pas de faire foutre .
    Qu il se fasse oublier à decaut de risquer de terminer sa misérable vie au TPI