Les mosquées et les imams mobilisés pour le don du sang

Face à la quasi pénurie de sang dans les centres de transfusion du royaume, le Maroc a décidé de mobiliser les imams qui se chargent du prêche du vendredi. Selon des sources gouvernementales, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a donné ses directives aux imams qui dirigent la prière du vendredi de consacrer leurs prêches au don du sang comme valeur de solidarité consacrée par la religion islamique.

Les centres de transfusion sanguine se plaignent assez souvent de l’insuffisance de leurs stocks en sang et qui ne couvrent parfois que cinq, voire quatre jours des besoins. Cette pénurie, qui pose un vrai défi aux autorités sanitaires nationales, devient plus ample lors des vacances scolaires caractérisées par les déplacements des donneurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *