Maroc: des élections anticipées après le congrès du PAM en avril ?

Cela revient sur la langue de plusieurs leaders politiques à Rabat et Casablanca: les jours du gouvernement El Othmani seraient comptés et Aziz Akhannouch pourrait prendre le relais après la tenue d’élections anticipées.

« On n’attend plus que le congrès national du PAM (Parti authenticité et modernité) en avril prochain pour avoir plus de visibilité », affirme une source très au fait de la cuisine interne des partis politiques marocains.

Simple coïncidence? Le Rassemblement national des indépendants (RNI), qui vient d’élaborer son programme concernant plusieurs secteurs sociaux en particulier, et un modèle de développement en général, a inondé les kiosques ce vendredi 2 mars avec des exemplaires d’une synthèse intitulée « La Voie de la confiance ».

Ce document, préfacé par Aziz Akhannouch lui-même, ressemble à s’y méprendre à un programme de gouvernement. Mais encore faudrait-il remporter les élections, anticipées ou pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dr. Ben Kirat 22:44 - mars 3, 2018

    Une bonne nouvelle

  2. Abdelhamid BENANI 09:42 - mars 4, 2018

    Le Gouvernement qui était, apparemment, prévu auparavant et qui n’a pu voir le jour à cause du Hirak du Rif , sera enfin constitué après le Congrès du RNI.

  3. dortmund 16:38 - mars 15, 2018

    Merci pour le retour !