Attaques médiatique en règle contre le Maroc : Le silence assourdissant de Nasser Bourita face au Qatar

Mais où diable est passé Nasser Bourita? D’habitude si prompt à appuyer sur la gâchette comme ce fut le cas avec la première puissance économique d’Europe, en l’occurrence l’Allemagne, le virevoltant ministre marocain des Affaires étrangères brille par son absence face au Qatar et ses médias qui ne cessent de s’attaquer frontalement au Maroc sur plusieurs sujets sensibles.

Ainsi, la constellation des médias à obédience qatarienne n’a pas eu de cesse de pilonner les positions diplomatiques du royaume chérifien, notamment au sujet de la normalisation des relations entre Rabat et Tel-Aviv. Les commentaires désobligeants de certains journalistes phares de plusieurs médias financés par le Qatar se sont même pris frontalement aux institutions marocaines.

Il y a deux jours, une vidéo publiée par le site londonien Middle East Eye, dirigé par Jamal Bassasso, ancien journaliste d’Al Jazeera. La tonalité de la vidéo étant excessivement tendancieuse, cela a poussé les observateurs à se demander si la lune de miel entre le Maroc et le Qatar était déjà finie.

Mais, ce qui a attiré l’attention à Rabat, c’est la position du ministre des Affaires étrangères qui n’en rate pas une pour recadrer les autres pays et pour « sauter sur toutes initiatives royales ». Cette fois-ci et face à l’offensive franchement inamicale des supports médiatiques soutenus par Doha, Nasser Bourita a choisi « de jouer à l’autruche », enfonçant sa tête et celle de son département dans le sable, en attendant que la tempête passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.