Maroc: l’Etat veut encore plus de mosquées

Les autorités marocaines continuent d’accorder beaucoup d’importance aux lieux de cultes (mosquées) malgré une polémique il y a quelques mois sur l’opportunité de tels projets dans un pays qui manque de beaucoup d’infrastructures de base.

Ainsi, selon les dispositions du projet de Loi de finances pour 2019 (PLF2019), le Maroc compte procéder à la construction de 17 mosquées l’année prochaine, en plus de la réhabilitation de dix mosquées historiques.

Cela passera aussi par la reconstruction ou la mise à niveau de 59 mosquées en milieux urbain et rural.

Autre nouveauté depuis quelques années, le Maroc s’est mis à édifier des complexes religieux et culturels à coup de dizaines de millions de dirhams et 2019 ne dérogera pas à la règle.

L’année prochaine, de tels complexes vont être construits dans plusieurs villes comme Agadir, Kénitra, Errachidia, Essaouira, Ouezzane et Jérada.

Considéré comme l’un des plus riches départements, le ministère des Habous et des affaires islamiques aura à sa disposition, en 2019, un budget d’investissement dépassant les 2 milliards de dirhams et un autre budget « Matériel et dépenses diverses » de l’ordre de 2,6 milliards DH.

Le nombre de mosquées et de lieux de culte au Maroc dépasse les 41.000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *